onglets des pages statiques

jeudi 18 novembre 2010

Comment se concentrer sur une seule chose à la fois?

Nous avons vu dans notre précédent article "La clé de l’efficacité : concentrez vous sur une seule chose à la fois!" les multiples conséquences négatives qu'engendre le "multi tasking".
Apprendre à maîtriser toutes les sources de distractions qui nuisent à notre concentration  est une des clés de l'efficacité.   

“Concentrez-vous sur une tâche à la fois, puis passez à la suivante!”



Voici des conseils simples pour mettre en pratique tout de suite une habitude qui pourrait bien vous changer la vie :
  
  • Consultez vos e-mails seulement 3 fois par jour : l’e-mail est une des sources de déconcentration principale. Vous pouvez par exemple consulter vos e-mails le matin à votre arrivée au bureau, au retour de déjeuner et en fin d'après-midi.
  • Désactivez l'alerte d'arrivée de nouveaux e-mails : vous ne le savez peut-être pas, mais il est possible de désactiver les messages d'alerte automatique d'arrivée de nouveaux e-mails. Pour les utilisateurs Outlook, voici la marche à suivre : Outils, Options, Préférences, Options de la messagerie, Options avancées de la messagerie, désactivez la case à cocher Afficher une alerte Nouveau message sur le Bureau
  • Maîtrisez le temps passé à surfer sur Internet : c'est une source  de déconcentration au potentiel illimité!. Je vous propose de faire l’expérience de limiter internet pendant une semaine. Fixez vous-même les règles. 2 à 3 sessions par jour semble une bonne habitude. Le tout est de limiter les multiples interruptions que génère la tentation internet.
  • Définissez votre "Todo list" chaque matin : Commencez votre journée en définissant les 3 choses les plus importantes à faire et concentrez vous sur chaque tâche une par une. Je vous conseille  Now Do This: qui est une petite application Online pour vous concentrer sur une seule chose à la fois . C’est ultra simple, pratique et très efficace!
  • Mettez vos téléphones fixe et portable en mode silencieux: Rendez-vous indisponible et montrez que vous êtes très occupé ! Apprenez à ne plus répondre au téléphone. Si c'est important les personnes laisseront un message que vous consulterez quand vous le souhaiterez. Vous constaterez que dans la majorité des cas les interlocuteurs règleront eux-mêmes le problème.

Se concentrer sur une chose à la fois est une pratique déconcertante de simplicité qui aura des effets bénéfiques dont vous ne pouvez soupçonner le bénéfice!
Et vous, avez-vous d'autres bonnes pratiques à partager?

4 commentaires:

  1. C'est très beau la théorie mais dans mon cas par exemple, c'est totalement impossible de se limiter à quelques lectures d'email par jour.
    Et je ne parle même pas de la messagerie instantanée interne...
    Ajoutez à ça le fait de travailler en open space avec des personnes qui viennent te voir toutes les 10 minutes par moment, plus les échanges réguliers avec les personnes de mon "îlot"...

    Ça me rappelle une vidéo de Jason Fried intitulée "Why You Can't Work at Work" (mais qui n'est plus accessible nulle part :( ) qui avait circulé dans mon équipe.
    Sa proposition était assez similaire à la votre sur le fond mais poussé un peu plus à l’extrême (statut messagerie occupé + ne pas répondre, proscrire les discussions en direct en dessous d'un certain niveau de criticité, etc).
    J'étais assez d'accord sur le principe étant donné la faible efficacité de notre manière de travailler et ai donc proposé d'essayer d'appliquer quelques uns de ces principes mais je me suis rapidement fait basher par mes collègues :)

    RépondreSupprimer
  2. Tout d'abord, je tiens à vous féliciter pour ce bon article mais je pense que nous ne vivons pas dans le même monde.
    En effet, pour ma part, travaillant aussi en openspace et sur du suivi de production je ne vois pas comment je peux suivre vos conseils...
    Imaginons que vous êtes médecin urgentiste, vous devez êtes à disposition des malades...

    En conclusion (dans mon cas) :
    email 3 fois par jour : impossible
    alerte email : impossible
    internet : impossible, c'est mon outil de travail
    todo : possible !
    téléphone fixe : impossible

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Seb, merci pour ta réponse.
    Je comprends tout à fait ton point de vue puisque j’ai été et je suis encore parfois d’ailleurs confronté à ce type de situation.
    Cependant, je pense que la force de cette bonne pratique tient surtout dans l’état d’esprit dans laquelle elle nous met. Je comprends bien que tout le monde ne pourra pas toujours laisser ses téléphones sonner sans répondre, que la tentation ou la nécessité d’aller consulter ses mails seront de très fortes.
    Idem pour internet et toutes les sources de distraction potentielles.
    Cette méthode a une puissance énorme pour peu qu’elle soit appliquée progressivement et un conseil à la fois.
    Il faut savoir que si tu l’appliques progressivement tes collègues ne verront pas un changement radical dans ta relation avec eux et accepteront d’autant plus les nouvelles règles du jeu.

    RépondreSupprimer